Histoire de la Magie

De wiki.shadowrun-jdr.fr
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'histoire de la Magie du Sixième Monde est encore jeune, puisqu'elle remonte seulement à 2011, date à laquelle le mana est revenu sur Terre.

2011 : L'Éveil

Le moment retenu par les historiens pour définir l'Éveil est le 24 décembre 2011, au moment du "réveil" du premier Grand Dragon, Ryumyo. Le même jour, la première utilisation de sorts par un être humain était effectuée par Daniel Coyote Hurlant lors de l'évasion collective qu'il organisa au camp d'Abilène. Mais ses premiers signes furent en fait les naissances d'elfes et de nains qui eurent lieu toute l'année durant dans le monde entier, phénomène qui fut appelé l'EGI.

Par la suite, le retour de la magie se manifesta par de brusques changements dans les paysages naturels de nombreux pays, et notamment une reforestation accélérée, et par des phénomènes magiques de grande ampleur tels que les tempêtes mana. Les animaux furent également affectés par l'Éveil, de nombreux spécimens se transformant en métacréatures. Ce fut le grand dragon Dunkelzahn, apparu le 27 janvier 2012, qui donna au monde entier les premières explications sur ces phénomènes surnaturels lors d'une interview-fleuve accordée à Holly Brighton.

Les premiers bénéficiaires du retour de la magie furent les peuples qui en avaient gardé le plus de souvenirs à travers leurs légendes et dont les croyances et les rites ancestraux permettaient une meilleure compréhension et une adaptation plus rapide. Les amérindiens notamment obtinrent leur indépendance grâce à leur utilisation de la magie, y compris lors de rituels à grande échelle ; la Grande Danse Fantôme étant le plus célèbre. Dans les pays les plus modernes et les plus avancés technologiquement par contre, la magie fut beaucoup moins bien accueillie de même qu'elle fut dans un premier temps rejetée par les grandes religions traditionnelles : le pape Jean-Paul IV la considérant comme une activité diabolique et l'Ayatollah de Téhéran déclarant un Jihad contre les éveillés, ce qui provoqua la destruction de la ville par le grand dragon Aden.

2021 : La gobelinisation

Le 30 avril 2021, la transformation brutale et douloureuse d'un humain sur dix (souvent des adolescents) en orks et en trolls fut la deuxième étape de la montée progressive du niveau de mana. L'apparence effrayante des gobelinisés déclencha des réactions extrêmement négatives de la part de la plus grande partie de la population et les malheureux, déjà traumatisés par leur transformation, furent souvent maintenus en quarantaine voire purement et simplement lynchés dans certaines régions.

Avec le temps cependant, les choses se calmèrent et la magie commença peu à peu à être acceptée comme faisant partie intégrante de ce nouveau monde. En 2024, le pape Jean XXV modifia radicalement l'attitude de l'Église Catholique à son égard avec l'encyclique In Imago Dei.

2025 : Reconnaissance, progrès... et ennuis

La magie commença à être enseignée comme programme d'études à l'université, la première à le faire étant UCLA en 2025, les plus célèbres universités européennes et américaines imitant son exemple dans les années suivantes. Elle commença aussi à être intégrée dans le domaine juridique (reconnaissance des preuves astrales sur le plan légal) et dans celui du spectacle (effets spéciaux magiques). Son utilisation dans le domaine de la médecine, jusque là interdite par les scientifiques, fut également enfin autorisée. Le premier Prix Nobel de Magie est attribué en 2049.

Sur le plan politique, les premières nations à être gouvernées par des éveillés commencèrent à apparaître dans les années 2030 : la Iakoutie et l'Amazonie obtinrent leur indépendance dans le sang, Tir na nOg et Tir Tairngire par des moyens plus pacifiques. En 2057, Dunkelzahn fut élu président des UCAS, même si il mourut la nuit de son investiture.

La métamagie fut officiellement découverte au début des années 2050 bien que certains faits laissent à penser que l'existence de ces disciplines était déjà connue avant cela.

D'un autre côté, de nouvelles menaces magiques furent également mises à jour. Après les esprits toxiques, le monde apprit avec stupéfaction l'existence des esprits insectes quand ceux-ci envahirent Chicago en 2055. Des ruches d'esprits insectes furent découvertes dans le monde entier car cela faisait des années qu'ils s'étaient infiltrés dans la société par le biais de la Confrérie Universelle.

2061 : la comète de Halley

Le passage de la Comète a amorcé une nouvelle phase dans la montée progressive du niveau de mana. La GRIME fut le nom donné à une nouvelle série de transformations (touchant environ 1% de la population mondiale cette fois-ci). Des tempêtes mana frappèrent violemment plusieurs régions du monde, de l'orichalque à l'état naturel fut découvert (provoquant une véritable ruée) et une nouvelle menace apparut, les shedims.

De nouvelles métacréatures continuent à apparaître, les scientifiques mènent des débats acharnés sur les espèces qu'il faut considérer comme pensantes et les politiciens font de même sur celles à qui la citoyenneté devrait être accordée. Les pixies (connus sous le nom de sylphelins dans le Quatrième Monde) commencent à se répandre et des rumeurs d'hommes-lézards ont vu le jour en Asie du Sud-Est. Qui sait ce que nous réserve la prochaine phase de l'évolution magique ?

La Magie des Mondes précédents

Si nous pouvons facilement retracer l'histoire de la Magie du Sixième Monde, les origines de sa pratique remontent en revanche à des temps immémoriaux. Certains anciens sages, comme Dunkelzahn et Ehran le Scribe, ont laissé quelques indices sur la Magie des mondes précédents, notamment l'existence d'un cycle de mana, dont la disparition et la réapparition progressive correspond à un changement d'ère.

La Magie du Quatrième Monde

Il existait cinq types de magiciens dans la Province de Barsaive, chacun avec ses capacités propres :

  • Élémentaliste
  • Illusionniste
  • Nécromancien
  • Sorcier
  • Shaman

De même il existait de nombreux types d'adeptes. Et sans doute d'autres types de magiciens ailleurs dans le monde.

Après le Châtiment, l'espace astral est pollué. Les magiciens sont obligés d'utiliser des matrices pour stocker les sorts à lancer. Ils ne peuvent pas se déplacer dans l'espace astral ni invoquer d'esprits.

La Magie du Cinquième Monde

La magie y est extrêmement rare car quasi impossible à utiliser du fait de la disparition du mana. Cependant, la naissance d'elfes à partir de la fin du XXème siècle furent des signes avant-coureurs que le mana allait revenir. Ces naissances passèrent inaperçues grâce à la discrète intervention de quelques elfes immortels et les elfes nés à cette période furent plus tard surnommés les "bébés-pointes".

Il est à noter que les auteurs font référence à une organisation ayant réellement existé au XIXème siècle, l'Ordre Hermétique de l'Aube Dorée, ou Golden Dawn, par l'introduction d'une organisation politique et magique, les Illuminés de la Nouvelle Aube, dans le Sixième Monde aux alentours de 2057, lors de la course aux élections présidentielles.

Sources