Gobelinisation Récessive Irrégulière à Manifestation Éruptive

De wiki.shadowrun-jdr.fr
(Redirigé depuis GRIME)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Gobelinisation Récessive Irrégulière à Manifestation Éruptive, plus connue sous l'acronyme GRIME, est généralement considérée comme une seconde vague d'Expression Génétique Inexpliquée ou de Gobelinisation qui s'est produite en 2061 lors du passage de la comète de Halley.

Contrairement aux précédentes vagues d'expression génétique, qui n'ont donné naissance qu'à deux métatypes chacune mais à chaque fois sur une très grande échelle de population, la GRIME a engendré une très grande variété de mutations définitives mais sur seulement moins d'un pour cent de la métahumanité, principalement des humains. Ces nouveaux types de métahumains ont rapidement été désignées dans les médias et l'opinion publique sous le surnom de « changelins ».

Histoire

  • Le premier cas avéré de GRIME s'est produit le 4 septembre 2061 à Atlanta : il s'agissait d'un troll ayant perdu ses cornes et développé un groin ainsi qu'une fourrure épaisse.
  • Une semaine plus tard, des centaines de cas ont pu être constatés un peu partout à travers le monde, créant un vent de panique et un regain d'émeutes xénophobes similaire à celui produit par la Gobelinisation lors de la Nuit de la Rage en 2039.
  • À partir d'avril 2062, après le passage de la comète de Halley, les cas de GRIME se sont raréfiés au point de devenir extrêmement rares.

Types de GRIME

  • La GRIME de classe 1 présente des expressions génétiques partielles de certains traits déjà référencés chez les métahumains, comme les oreilles pointues, les crocs/défenses/cornes, les dépôts épidermiques ou la faculté de percevoir le monde astral.
  • La GRIME de classe 2 est liée à l'activation de séquences d'ADN qui n'avaient pas été concernées par les vagues précédentes d'expression génétique, et occasionne donc de nouvelles sortes de mutations (pelage, queue, griffes, pupilles fendues verticalement, branchies, mains palmées, peau écailleuse, plumes, etc.). Ces traits ont tendance à se combiner selon un schéma d'ensemble (canin, félin ou pisciforme par exemple).
  • La GRIME de classe 3 occasionne des bouleversements encore plus extrêmes pouvant entraîner la mort. Elle occasionne la plupart du temps un seul changement physiologique, mais radical : perte de toute pilosité, coloration inhabituelle de la peau, phalanges supplémentaires, œil cyclopéen, troisième œil, etc.
  • Toutes ces métamorphoses sont liées à l'altération de l'ADN et s'associent de ce fait, la plupart du temps, à l'apparition de défauts génétiques (intolérance à certaines conditions extérieures banales, allergies alimentaires inhabituelles, allergies à certaines substances normalement tolérées).

Causes

Les causes de la GRIME restent assez troubles, plusieurs explications ayant vu le jour dans les médias comme au sein de la communauté scientifique :

  • Les nombreuses formes de pollution liées à la formidable expansion technologique des derniers siècles (traitement biochimique de l'alimentation, radiations, épuisement de l'ozone, etc.) peuvent avoir créé un environnement propice aux mutations, capable de faire exploser les méta-liens du génome humain.
  • La GRIME pourrait avoir été le fruit d'un rétrovirus qui aurait activé certains gènes ou réécrit certains codes génétiques. Cependant, étant donné le pourcentage de la population mondiale affectée et l'homogénéité de la répartition des cas, il aurait fallu qu'il s'agisse d'un rétrovirus transmissible par un vecteur encore plus universel que les relations sexuelles, l'air ou l'eau. Cette thèse n'en a pas moins engendré de nombreuses théories de complot corporatiste.
  • La coïncidence entre l'apparition de la GRIME et certains évènements marquants (cinquantenaire de l'Éveil, rapports supposés avec le calendrier maya) est à l'origine de nombreuses croyances réfutées par les scientifiques. Le lien avec le passage de la comète de Halley est en revanche évident.
  • Dans un article que le Dunkelzahn Institute of Magical Research a fait parvenir à Newsnet le 14 septembre 2061, Ehran le Scribe affirmait que la GRIME n'était qu'une étape dans l'Éveil progressif du Sixième Monde et dans le cycle « sans commencement ni fin » de la magie. Il semblerait en effet que l'augmentation progressive du niveau de mana ambiant depuis l'Éveil, accentuée lors du passage de la comète de Halley, soit à l'origine de l'activation de métagènes récessifs nécessitant, de par leur complexité, une plus grande concentration de mana que ceux des métatypes standards et autres aptitudes magiques. Cela explique que les tentatives de thérapie génétique se sont toutes soldées par la mort des patients.

Source