Nuit de la Rage

De wiki.shadowrun-jdr.fr
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Nuit de la Rage, le 7 février 2039, vit le déchainement de haine le plus violent et le plus sanglant de l'histoire du Sixième Monde à l'encontre des métahumains.

Les crimes racistes anti-métahumains s’étaient intensifiés avant la Nuit de la Rage à cause du 14eme amendement de la constitution UCAS (et des textes de lois similaires à travers le monde) qui proclamaient que les métahumains n’avaient aucun droit. Ces crimes racistes ont atteint leur sommet avec des émeutes qui ont vu la mort de milliers de gens. Dans beaucoup de cités, les métahumains furent rassemblés et détenus « pour leur propre sécurité », mais cela conduisit souvent cette population à devenir des cibles faciles pour les violences qui allaient suivre. La plupart des métahumains perdirent leurs foyers et leurs moyens d’existence.

Dans la nuit du 7 février 2039, obéissant aux ordres du Gouverneur Allenson, la garde du métroplexe de Seattle rassemble tous les métahumains de la ville et les emmène dans les entrepôts des quais de Tacoma. On leur explique qu'il s'agit de la dernière étape avant leur déportation dans des camps de San Francisco. De l'un des entrepôts viennent des cris, puis des coups de feu. Les bruits déclenchent la panique parmi les prisonniers métahumains qui luttent désespérément pour s'échapper. Plusieurs explosions sur les quais déclenchent un incendie. Des témoins affirment avoir vu des membres du groupe terroriste Hand of Five sur les lieux juste avant les explosions. La garde du métroplexe ne bouge pas et laisse l'incendie se propager. Il fait des centaines de victimes, brulées vives ou asphyxiées. Dès que le public fut au courant du massacre, il somma le gouverneur de faire quelque chose contre cela. Le temps qu'il agisse, les entrepôts étaient réduits en cendres, mais quelques métahumains avaient réussi à s'échapper par les égouts. Cet incident engendra d'autres violences dans toute la ville. Des évènements similaires eurent lieu dans le monde entier.

Répercussions

La Nuit de la Rage fut le coup d’envoi pour les pires attaques terroristes du Sixième Monde. Trois jours plus tard, le 10 février, à Chicago, Illinois (UCAS), des membres d'Alamos 20000 combinent explosifs et magie pour détruire les fondations de la Sears Tower, faisant s'écrouler le bâtiment dans la rue. Dans sa chute, à l'heure du déjeuner, la tour et ses débris détruisent des pâtés de maisons entiers, ravagent des routes et des allées, écrasent des milliers de personnes et coupent des canalisations d'eau et de gaz. L'attentat fait environ 26 000 morts. L'endroit n'a jamais été reconstruit et est surnommé "Nécropole des gravats" à cause de la présence de fantômes et de goules.

En représailles de la nuit de la rage, Sirrurg attaqua et détruisit le vol 341 d’EuroAir.

Peu à peu, des lois furent votées pour donner à tous les métahumains des droits égaux, mais le mal était fait.

References