Écho Mirage

De wiki.shadowrun-jdr.fr
(Redirigé depuis Echo Mirage)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Écho Mirage est le nom de code du projet secret de recrutement et d'entraînement de cyber-commandos mis en place à la fin des années 2020 par le gouvernement des USA. Dirigé par le major David Gavilan de l'Armée de l'Air, en liaison avec l'Agence de Sécurité Nationale (NSA) et la plupart des agences de renseignement fédérales, ce projet vit la naissance des premiers deckers. Ils utilisaient les premiers prototypes de cyberterminaux developpés par Sony Cybersystems, Fuchi Industrial Electronics et RCA-Unisys. Ce fut souvent au prix de psychoses induites par les signaux sensoriels de ces cyberterminaux primitifs que ces pionniers apprirent à manipuler le réseau informatique.

En 2029, après un premier assaut infructueux contre le Virus Crash, Écho Mirage recruta les plus brillants (et excentriques) cerveaux de l'industrie et des universités. Trente-deux personnes sortirent indemnes du programme d’entraînement intensif au mois d'août. Les cyber-commandos, équipés de cyberterminaux renforcés ultramodernes, des tous derniers programmes de combat et secondés par l'intelligence artificielle Mirage, lancèrent alors une attaque coordonnée contre le Virus. Après 8 minutes de combat, 4 membres du commando étaient morts, le cerveau grillé par les inductions neurobiologiques envoyées par le code viral. Il y eut de nombreuses autres victimes, qui sombrèrent dans la démence ou subirent le “biofeedback” du virus, mais l'équipe d'Écho Mirage réussit à détruire le code du Virus, dont ils effaceront les dernières traces en 2031. Peu après, quatre des sept survivants de l'équipe rejoignirent le secteur privé, emportant avec eux les secrets de la construction des cyberterminaux et les premiers utilitaires de decking.

Répercussions d'Écho Mirage

La grande leçon que les corporations tirèrent d'Écho Mirage est qu'aucune des sécurités informatiques existantes ne pouvait arrêter ni même ralentir l'utilisateur d'un cyberterminal. Elles investirent donc immédiatement dans le développement de Contre-mesure d'Intrusion, ou CI.

Le virus avait tellement dévasté les systèmes informatiques du monde entier qu'il obligea les corporations et les gouvernements à refondre totalement le réseau global de l'ancien internet en ce qui est devenu alors la Matrice.

L'essentiel des cybertechnologies furent récupérées par Richard Villiers. Elles aboutirent à la diffusion commerciale du premier cyberterminal de Fuchi en 2036.

L'IA Mirage restera inactive pendant des années jusqu'à ce qu'elle soit révéillée en 2059.

Histoire des 7 membres survivants

Sources