Nouvelle Communauté Économique Européenne

De wiki.shadowrun-jdr.fr
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Historique

Membres (en 2073)

Nations

Corporations

Membres en devenir

Institutions

Conseil des Ministres

Quatre représentants des mégacorporations siègent avec les ministres. Ils sont élus par les mégacorporations membres de la NCEE. Les quatres premiers a avoir été élus sont membres de Saeder-Krupp, Zeta-ImpChem, HKB et Erika.

Les commissions

Commission de la Politique Corporatiste (CPC)

Les quinze plus grandes mégacorporations (selon les indices de la Cour Corporatiste) siègent à cette commission. La commission s'assure que les intérêts des corporations sont bien pris en compte dans la politique de la NCEE.

Commission de la Politique Sociale(CPS)

La commission veille au respect des intérêts démocratiques de la population de la NCEE.

Comités Éxécutifs

Chaque comité Éxécutif (ou ImpComm, pour Implementation commitee en anglais) veille à ce qu'une directive soit bien appliquée.

Organisations

EuroForce

L'EuroForce a été créée après les Euro-Guerres pour assurer la défense de l'Europe occidentale. Elle a été créée par les nations européennes (sauf la Suisse) mais peut désormais incorporer des mercenaires provenant de MET2000 et 10 000 Poignards.

EuroPol

EuroPol est une organisation semi-autonome créée sur les bases de l'InterPol européen. EuroPol possède des équipes spécialisées dans divers domaines (anti-terrorisme (AT) ; crime organisé (OC) ; armes, BTL, substances controllées et drogues (ABCD) ; et crime matriciel (MatPol) entres autres).

Cour Suprême Européenne (CSE)

La CSE est la plus haute autorité civile et corporatiste reconnue par tous les membres de la NCEE. Elle est composée de neufs juges, quatre nommés par le Conseil et cinq par le CPC.

Banque Centrale Européenne (BCE)

La BCE a le monopole de l'émission de pièces et billets en euros. Elle détient les réserves monétaires de la NCEE.

Activités de la NCEE

  • Comme son ancêtre, la CEE, la NCEE a pour but d'établir la libre circulation des biens et des personnes dans ses limites territoriales (politiques et corporatistes).
  • Création du CEERS en 2064 : le Système Commun d'Identification Électronique Européen (Common European Electronic Registration System en anglais) est l'équivalent du SIN des UCAS ou des États Allemands Alliés.
  • Relancer et agrandir les EuroRoutes.
  • Uniformisation des taxes d'importation (selon les Accords de Reconnaissance Commerciale les membres de la Cour Corporatiste sont exemptés de ces taxes).
  • Réglementation et application de la politique environnementale.
  • Coordonner les systèmes judiciaires et policiers des différents membres (via EuroPol et la CSE).
  • Promouvoir l'euro comme une alternative internationale au nuyen.
  • Établissement d'une taxe de 5 pour cent sur les ventes pour financer les institutions européennes.
  • Subvention de programmes sociaux, culturels et éducatifs.

Références

Liens externes