Better Than Life

De wiki.shadowrun-jdr.fr
(Redirigé depuis BTL)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Une BTL, acronyme de Better Than Life (Mieux Que la Vie, en français), est une drogue numérique qui utilise le SISA pour immerger son utilisateur dans des scènes de simsens exacerbé. Il s'agit d'enregistrements de sensations, voire même de fragments d'existence, qui ont été manipulés à l'extrême.

Les puces simsens permettent de s'évader totalement du monde extérieur. On ne vit pas le film, on est à l'intérieur. En conséquence de quoi, le simsens génère beaucoup d'abus, en particulier dans les classes inférieures de la société. De ce fait, la plupart des pays ont standardisé les limites du simsens, à l'exception notable de la Californie. Ces puces simsens sont populaires sur le marché noir sous le nom de CalHots.

Les BTL (Better Than Life) sont une forme addictive des puces simsens. Les BTL sont dépourvues des moyens de contrôle légalement prévus, le résultat étant une expérience bien plus intense qu'un simsens commercial grâce à une stimulation directe des centres de plaisir du cerveau, faisant des ravages sur sa biochimie et conduisant à un comportement addictif. Ceci combiné avec la longévité très limitée des puces BTL représente un marché très lucratif pour les grands syndicats du crime. Les BTL sont devenues la drogue la plus courante.

Le danger de cette drogue provient du fait que le signal envoyé au cerveau est beaucoup plus fort que tout ce qu'un corps normal peut ressentir ou vivre, comme l'indique son nom. Ces expériences non seulement entraînent une dépendance psychologique très forte, mais sont aussi dangereuses à court terme, le cerveau ne supportant pas longtemps la surcharge. Divers troubles mentaux peuvent ainsi s'installer et, par la suite, les graves dérèglements cérébraux provoqués par les BTL peuvent entraîner la mort. Cependant, la plupart des morts causées par les BTL sont dues à des accidents subis sous l'emprise de la puce, à la malnutrition et déshydratation ou encore aux suicides. Il existe également une puce BTL nommée "Rêve Noir" qui est faite pour tuer le consommateur, lui grillant le cerveau.

La plus connue des BTL est la "narcopuce". La plupart des "narcopuces" sont des enregistrements simsens privés dont les limites de contrôle ont été retirées. Les plus populaires sont les pornos, les crimes enregistrés et les "contes de fées". Il y a également un marché grandissant pour les "snuff movies" dans lesquels l'individu enregistré meurt.

Une autre forme commune de BTL est la "moodchip" qui se focalise sur le côté émotionnel, parfois au point que les autres données sensorielles sont tout simplement retirées. Les "moodchips" les plus populaires sont celles qui provoquent l'euphorie, l'agressivité et le désir sexuel. Leurs noms de rue reflètent la nature des sentiments qu'elles vont engendrer : Blue Passion, Red Fury, Cool White... Leurs utilisateurs peuvent se déplacer librement tout en étant sous l'influence de la puce.

Une autre variante des BTL est la "personafixe" qui transforme la personnalité, la façon de penser et la mémoire de l'utilisateur, les changeant généralement en celles d'une célébrité. Une personne expérimentant une "personafixe" de Melody Tyger, par exemple, croira qu'elle est vraiment Melody Tyger et réagira avec les émotions et la personnalité de la star comme elles ont été enregistrées dans la puce. Elles sont utilisées surtout dans les bunraku et autres maisons de passe où les prostituées peuvent prendre la personnalité que le client désire. Elles sont aussi utilisées dans les opérations secrètes pour augmenter le camouflage d'une taupe. A Londres, un scandale a éclaté en 2054 car on avait implanté une puce avec la personnalité de Jack l'éventreur sur un utilisateur qui commit plusieurs meurtres.

Les tripchips jouent avec les données sensorielles, noyant le consommateur sous un flot de stimuli sur ses cinq sens.

Références