Kane

De wiki.shadowrun-jdr.fr
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le célèbre pirate John "Kane" Kastle est l'homme le plus recherché des CAS et également dans 19 autres pays. C'est un sociopathe qui se nourrit de l'attention médiatique portée à ses méfaits, et c'est également un des membres fondateurs de Jackpoint.

John Kastle a effectué plusieurs années de service dans la CAS Army Air Cavalry, aux commandes d'un Federated Boeing Eagle jusqu'à juin 2051. Trois membres de son escadrille furent abattus pendant une opération secrète contre une base militaire de l'Aztlan à Matamoros. Le seul survivant, que Kane ne connaissait que sous le pseudonyme "Kat", fut fait prisonnier, et les négociations entre les CAS et Aztlan furent brutalement interrompues. Kane vola son Eagle, "Ruby Skies", et coula deux bateaux de patrouille aztlans avant de disparaître dans les ombres[1].

Stainless, un utilisateur régulier du vieux Shadowland, a mentionné que Kane avait la réputation d'être fou, tueur d'équipiers, et qu'il caracolait de pays en pays pour trouver des équipes jetables avec qui travailler. Son but, en plus de secourir Kat, était de mettre en place une équipe de course automobile dans laquelle il courrait sur sa Saab customisée[2]. Puis il abandonna la shadowrunning pour se tourner vers la piraterie sur tous les océans du Sixième Monde.

En 2058, Kane rassembla une petite armée pour effectuer une attaque sur une base militaire aztlanne, mais ne trouva aucune donnée concernant Kat. Les deux années suivantes, il effectua trois autres attaques sur Aztlan et Aztechnology. En 2061, il rejoignit la rébellion du Yucatan et participa à un assaut sur une base de Campeche. L'un des prisonniers politiques, le Colonel Jorge Juan Reyes, était présent en 2051 à Matamoros et avait des informations sur Kat. Ils travaillèrent ensemble pendant un an pour retrouver sa trace ; ils découvrirent qu'elle était détenue par Aztlan près de Bogotá. Le plan de libération de Kane reposait simplement sur une force écrasante : il dépensa presque cent millions de nuyens pour engager environ 300 mercenaires, dont la quasi totalité du Free Marine Corps, cinq avions et deux gros chars d'assaut. Après l'avoir libérée, Kane garda Kat à ses côtés.

Il revendique être l'homme le plus recherché du monde (dans 19 ou 20 pays), et dans sa signature, il se vante ouvertement de son rang dans les listes de recherche, et est devenu numéro 9 sur la liste des "Criminels les plus recherchés" du SIG en 2064. Il dévoile également au monde criminel une idée de la manière d'éviter d'être abattu à vue, en utilisant les politiques gouvernementales les unes contre les autres. Quand un groupe cherche à l'arrêter, un autre désire qu'il soit libre pour accomplir ses propres buts[3].

A un moment de sa carrière, il fut capturé par /dev/grrl et plusieurs hommes armés lors d'une partie de poker très arrosée avec le gouverneur de Louisiane (elle ne le livra pas aux autorités, car elle savait que les hommes se retourneraient immédiatement contre elle s'ils comprenaient que la cible était Kane et pas le bon à rien de père qu'ils étaient censés chasser). Alors qu'il aurait facilement pu la tuer, la capacité de /dev/grrl à trouver et traquer cet infâme criminel força le respect de Kane, jusqu'à devenir le guide de cette apprentie shadowrunneuse qu'il considère comme sa fille.

Il eu une rivalité avec The Gingerbread Man, un pirate des Caraïbes tristement célèbre, et livra un duel qu'il diffusa publiquement sur le réseau P2.0 avec le runner célèbre Alex Machine à Los Angeles pendant les guerres du Tempo de 71 [4].

Il est également connu pour être un client régulier du doc des rues Butch, qu'il appelle "Butcheress".

Sources