Source:Headhunters

De wiki.shadowrun-jdr.fr
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Headhunters, paru en 1997 et jamais traduit en français, est un roman de l'écrivain états-unien Mel Odom. C’est un des romans Shadowrun.

Les thèmes du roman sont : la vie d'un shadowrunner, la mort de Dunkelzahn, et les intrigues de Richard Villiers.

Le récit

L'action se déroule en 2057 à Seattle. Jack Skater est un shadowrunner, et depuis peu aussi le papa d'une jolie petite fille. Bien sûr, il aimerait arrêter de courir les Ombres et gagner sa vie honnêtement pour s'occuper d'elle. Mais quand on sait juste survivre par et pour le crime et qu'on est poursuivi par la pègre et les mégacorporations, on a une seule option.

Alors Jack a accepté d'extraire un cadavre d'une certaine morgue de Seattle, sans trop poser de questions, en espérant qu'il y survivra, et qu'il touchera le gros lot en prime.


Attention, ce qui suit révèle tout ou partie de l'œuvre, si vous voulez garder la surprise, contentez vous du synopsis ci-dessus ;)



Comme Jack s'en doutait, cette extraction était un vrai coup fourré. Maintenant le voilà impliqué dans un conflit entre Richard Villiers et Dunkelzahn, et lorsque le grand dragon se fait assassiner à Washington DC, Jack comprend que le match se fait sans les gants...

Les personnages

  • Jack Skater : amérindien doué d'une intelligence peu commune, il coordonne son équipe de shadowrunners pour échapper aux ennuis dans lesquels ils se mettent régulièrement.
  • Archangel : secrètement amoureuse de Jack, la decker elfe du groupe est un personnage récurrent de l'univers de Shadowrun.

L'intérêt pour le jeu de rôle

Les centres d'intérêt sont multiples et touchent principalement :

• La vie d'un shadowrunner : ce roman décrit admirablement l'ambiance dans laquelle évolue une équipe de shadowrunner : pression permanente, peu de repos, et des intrigues à tiroir dont on ne sort vivant qu'à condition d'être le plus malin.

• La mort de Dunkelzahn : avec la Saga de Ryan Mercury, ce roman expose les évènements entourant la mort du président des UCAS.