Mother Earth Policlub

De wiki.shadowrun-jdr.fr
Aller à la navigation Aller à la recherche

Mother Earth, également connu comme Mutter Erde ou Terre Mère est un policlub féministe, pro-métahumain, païen et éco-activiste.

Histoire

L'organisation a été fondée dans les États Allemands Alliés sous le nom Mutter Erde, en tant qu'organisation écologiste.

Organisation

Mother Earth se présente comme un policlub légal, centré sur l'éducation et l'écologie. Elle est présente en Europe, en Amérique du Nord, au Moyen Orient et dans la Ceinture Pacifique, et compte des centaines de milliers de membres.

Le policlub est un hybride d'organisation hiérarchique et d'organisation communautaire :

  • Au sommet se trouve le Triumvirat qui parle pour le policlub et veille à son bon fonctionnement.
  • Ensuite vient le Conseil, où se réunissent les représentantes de chaque grande zone géographique pour discuter des différents problèmes qu'elles rencontrent. Si le problème dépasse les compétences du Conseil, il en réfère au Triumvirat.
  • Viennent ensuite les déléguées de chaque chapitre, qui se réunissent régulièrement et choisissent leur représentante au Conseil.
  • Les différents chapitres sont autonomes et se gèrent différemment. Il sont généralement communautaires et les décisions s'y prennent par consensus.

Il y a une dissension majeure au sein de l'organisation entre les membres qui veulent promouvoir une société harmonieuse entre hommes et femmes, et celles qui veulent seulement promouvoir le bien-être des femmes en excluant les hommes.

Méthodes

Le policlub organise des cours, des conférences et des forums sur l'écologie et les femmes (en particulier le contrôle des naissances).

Le policlub a créé des abris pour femmes, des centres d'assistance et de conseil, des cliniques pour les femmes SINless, des opérations de nettoyage de zones polluées et une assistance matérielle pour les femmes pauvres.

Ses membres font également du lobbying, des levées de fonds et des groupes de pression politique. Elles participent également à des rassemblements humanitaires (comme en Californie ou au Yucatan).

Des groupuscules liés au policlub s'occupent des actions directes : attaque de réseaux de prostitution, sabotage et corruption. Elles effectuent également du vandalisme matriciel, du chantage et du vol de données, mas elles manquent de hackers.

Recrutement

La base du policlub est composé de femmes pauvres ou SINless, mais l'organisation tente de pénétrer le monde corporatiste.

Dirigeants

Le Triumvirat représente le triptyque féminin : la vierge, la mère et la vieille femme. Les rôles peuvent changer au sein du Triumvirat, et c'est même encouragé.

Virago est la vierge actuelle, une féministe radicale et hacker réputée pour son vandalisme matriciel. Elle est née aux CAS et a été élevée par sa mère après que celle-ci ait fuit un mari violent avec elle et sa sœur (âgées alors de 10 et 7 ans). Elle soutient les marginaux : gobelinisés, pauvres, homosexuels, transsexuels, métacréatures intelligentes, cultures minoritaires, etc. Elle est surtout active sur la Matrice, son icône ayant un look tribal noir et rouge. Elle est le chef du groupe de radicales des Amazones.

Maria Eglantine est la mère, et s'occupe des problème spirituels. Elle est la Grande Prêtresse d'un Cercle de païennes dévouées à Artemis et discute régulièrement avec des représentants shinto, des chamanes amérindiennes, des druides celtiques (mais pas les druides de la Voie de la Roue, qui n'ont toujours pas pris contact). Elle promeut le culte de la Déesse, le dialogue entre les religions, et l'accession au hautes fonctions spirituelles pour les femmes dans des religions conservatrices ainsi que la pratique de la magie de la nature pour réparer les dégâts de la pollution. Elle vit dans les États Allemands Alliés près du Métroplexe Rhin-Ruhr. Maria est son vrai prénom, mais Eglantine est un surnom qu'elle a pris en entrant dans le Triumvirat.

Alarice Torsdottar est la vieille femme. La propre fondatrice de Mutter Erde dirige toujours, du haut de ses 80 ans, après une cure de leonisation. Son obsession est l'écologie, elle est entré en contact avec tous les groupes éco-activistes imaginables, y compris les radicaux. Elle se déplace en permanence vers les points noirs des menaces écologiques, organisant des conventions ou des discours. Elle n'a aucun scrupule à divulguer les exactions des corporations ou des gouvernements dans les affaires de pollution.

Wilhelmina Hartmann est une autre fondatrice de l'organisation. Elle est décédée et, certains prétendant qu'elle a été assassinée par le Parti du Peuple Bavarois, est devenue une martyre de la cause.

Factions

Il y a différentes factions au sein du policlub :

  • BloxBergBund : toujours lié au policlub, ce groupe promeut la cause féministe et écologique dans la région des Monts Harz dans le Land de Thuringe des États Allemands Alliés.
  • Matrikas : faction de cyber-païennes qui considèrent que la Matrice est un bon moyen de promouvoir la cause environnementale. Elles se sont séparées des membres anti-technologie du policlub mais continuent à entretenir le réseau matriciel de l'organisation. Matrikas signifie "petites mères", les compagnes de la déesse indienne Durga.
  • Pagaean Movement : basé dans les CAS, ce groupe est moins féministe et plus éco-activiste. Ses membres considèrent que Gaïa est un vrai être vivant, contrairement au reste du policlub.

Alliés

Ennemis

Le policlub a beaucoup d'ennemis, les conservateurs et les fondamentalistes sont nombreux.

Références