Johnny Spinrad

De wiki.shadowrun-jdr.fr
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Johnny Spinrad
01/01/2011 -

Johnny Spinrad portrait.png

Surnom :
Pseudo matriciel : Weaver
Métatype : Humain
Sexe : Masculin
Résidence : Monaco et Lisbonne
Nationalité : suisse
Profession / Occupation : Président de Spinrad Industries
Contacts : Emmanuel Salles, Paul Bernal II
Ennemis : Lofwyr

Johnny Spinrad, né Alexander Soze, est le fondateur de Spinrad Industries, une ancienne Mégacorporation AA qui a perdu son statut suite à un scandale concernant des expérimentations illégales sur des êtres humains. Ceci faillit causer sa ruine mais, à force de patience et d'acharnement, Spinrad a fini par se relever et est reparti de plus belle dans ses activités, s'étant installé au Portugal et à Monaco. Il a beaucoup de relations parmi la noblesse européenne et fréquente assidument le Grand Tour. Son mariage avec la princesse Caroline Windsor-Hanovre était prévu pour 2065 mais celle qui est l'actuelle reine du Royaume-Uni y a renoncé. En 2067 il a été forcé de reconnaître l'enfant qu'il a eu avec Claudia Romanov. En 2080 il s'est marié avec Gabrielle Al Thani et est devenu le dirigeant de SpinGlobal.

C'est un passionné de course automobile et de sports extrêmes, ayant été lui-même pilote de Formule 1. Il est aussi collectionneur d'art et amateur d'occulte

De taille légèrement supérieure à la moyenne, il a l'apparence d'être dans la trentaine. Il a les cheveux noirs grisonnants aux tempes et les yeux gris. Il a un cyberbras chromé. Seul rescapé du crash d'avion ayant causé la mort de toute sa famille en 2022, il fut hospitalisé durant des années, son corps devant être entièrement reconstruit. Son potentiel magique naissant fut également annihilé par cet accident.

Spinrad est converti à l'Islam.

MJ only

Johnny Spinrad est membre d'une conspiration comprenant Anikka Beloit (la fille de Mina Graff-Beloit), Aithne Oakforest, Nachtmeister (décédé en 2062) et peut-être un autre Grand Dragon visant à causer le plus de tort possible à Lofwyr, qu'il considère comme responsable de ses déboires.

Références