1990s

De wiki.shadowrun-jdr.fr
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Décennies :
1990s 2000s 2010s 2020s 2030s 2040s 2050s 2060s 2070s
Années :
1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999

1996


1997

  • Norvège: La Bourse d'Oslo arrête d'utiliser les actions sous forme papier.[5]
  • États-Unis d'Amérique: Création de KSAF [6]
  • États-Unis d'Amérique: Shiawase Corporation ouvre une usine métallurgique à forte consommation électrique. En raison de la tension croissante entre les corporations et le gouvernement américain, ce dernier modifie la grille tarifaire de son réseau électrique, entrainant un surcoût pour ses plus gros clients. [7]
  • Autriche: Des punks appellent à des "jours de chaos" à Salzbourg. L'armée et la police se mobilisent de manière disproportionnée, transformant la ville en état-policier. [8]


1998

  • 14 septembre: La ministre de l'environnement, Angela Merkel[9], annonce que le peu connu "Institut zur Erforschung regenerativer Energien" (Institut de recherche sur les énergies renouvelables) hambourgeois est parvenu à utiliser le Buckminsterfullerène pour produire des cellules photovoltaïques présentant un rendement d'environ 21%. [10]
  • 15 septembre: L'Instituts für Schwerionenforschung (Institut de recherche sur les ions lourds) de l'université de Karlsruhe voit la fin de ses dix ans d'interdiction de publier. Pour l'occasion, le directeur de l'institut, le Dr. Czerny présente à la presse spécialisée un réacteur à fusion fonctionnel de la taille d'une maison, fruit des travaux menés conjointement avec le Département de la Défense des États-Unis autour de la fusion par confinement inertiel. [10]
  • 16 septembre: Un membre du conseil de surveillance de la Deutsche Bank découvre les récentes percées effectuées en matière énergétique. [10]
  • 17 septembre: Afin de sauver la Ruhrkohle AG (RAG), le gouvernement allemand n'a d'autre choix que d'accepter sa reprise par un consortium, entrainant la suppression de 25 500 emplois. Les syndicats refusent l'accord et le rendent public. Les syndicats des mines, de la métallurgie, des services publics et des médias appellent à la grève générale.[10]
  • 18 septembre: Suite aux appels à la grève des différents syndicats, aucune usine du bassin houiller de la Ruhr de plus de 20 employés n'est en mesure de fonctionner.[10]
  • 19 septembre: Après une nuit de négociations n'ayant débouchées sur aucun compromis, la grève de la région de la Ruhr s'étend aux services de collectes des déchets, de transports publics et de santé. Le gouvernement régional démissionne.[10]
  • 20 septembre: Le gouvernement provisoire de la région de la Rhur déclare l'état d'urgence à 12h.[10]
  • 21 septembre: Le premier ministre allemand fait appel à l'armée pour réprimer le mouvement social du bassin houiller de la Ruhr.[10]
  • Fin de l'année: L'antenne new-yorkaise du syndicat de conducteurs routiers Teamsters entre en grève.[11]
  • Les indépendantistes québécois accèdent au pouvoir.[12]
  • Le Perfluoro-4-methyl-octahydro-quinalidine (P4MO), sang artificiel, est créé.[13]
  • Émeutes au sud de Londres, Royaume-Uni. [14]
  • Le Congrès mène une politique d'austérité économique pour combler un important déficit, entrainant des coupes dans le budget de la Défense des USA atteignent les 40%, le secteur le plus touché est celui de l'acquisition et de la recherche et développement en armement. De nombreux programmes sociaux subissent également des coupes, quand ils ne sont pas simplement supprimés.[15]
  • L'importation d'armes à feu est interdite aux USA.
  • Naissances d'une bébé-pointe, Maria Cinebal[16] , de George Edward Richard Windsor-Hanover[17] et d'Arthur White Eagle.


1999

  • 8 janvier : Contrairement à l'avis de leurs représentants, des membres du syndicat Teamster (USA) rejettent une offre de contrat de l'état et prolongent leur grève. Cela mène à des problèmes pour se fournir de la nourriture à New York, et des émeutes éclatent : il y a des centaines de morts et des milliers de blessés.[18][19] [notes 1]
  • 2 février : Les Amérindiens Mohawks réclament leur indépendance et nomment "leur" territoire (qui s'étend sur plusieurs États : Oka, Kahnawake, et Kanesatake) la Nation Mohawk Souveraine. Les troupes canadiennes attaquent les Mohawks dans leur fortification de Kahnawake.
  • 2 février : Au Canada, les Dénés sont forcés de se retirer de leurs terres pour permettre l'exploitation de gaz naturel. [19]
  • 21 février : A New-York, dans le quartier de Staten Island, une cargaison de produits chimiques de la Seretech est attaqué par les émeutiers ; les employés se défendent et font appel à des véhicules de sécurité faiblement armés en renfort qui escorte le véhicule jusqu'au centre de recherche Seretech à Linden. Toute la nuit, la foule tente de pénétrer de force dans le bâtiment, et elle ne se disperse qu'au matin grâce à l'intervention de la police. Bilan : 20 employés de Seretech et 200 civils sont tués. [18][19][notes 2]
  • 6 mai : Suite à l'incident du 21 février, le gouvernement fédéral des USA et plusieurs gouvernements d'état attaque Seretech en justice, pour négligence criminelle.[19]
  • 3 Octobre : Les forces canadiennes offrent un sauf-conduit aux non-combattants Mohawks. L'offre est ignorée. Au lever du jour, une salve de missiles Cataphract guidés par interface frappe les fortifications de Kahnawake. L'infanterie mécanisée, un bataillon de blindés et plusieurs unités de cavalerie aérienne attaquent. Le combat est terminé avant midi. La Nation Souveraine Mohawk est complètement balayée.
  • 6 Novembre : Premier référendum concernant l'opportunité de faire de l'Australie une république. Le "non" l'emporte et l'Australie demeure une monarchie.[20]
  • Les corpos s'inquiètent de l'état social et politique du monde. Elles ne croient plus être protégées par les forces gouvernementales. Elles arment leur personnel de sécurité avec le meilleur équipement disponible et font appel à desmercenaires pour protéger leurs intérêts. Ainsi si la désobéissance civile ou la violence urbaine enflamme un pays, elle n'auront qu'à y transporter leurs troupes.


Notes

  1. Deux dates contradictoires existent concernant le début du mouvement social des conducteurs: fin 1998 (cf. Corporate Shadowfiles, p.17) ou le 8 janvier (Sixth World Almanac, p.8). Si toutes les sources corroborent l'existence de tractations infructueuses avec le gouvernement le 8 janvier, le Sixth World Almanac est le seul ouvrage à en faire le point de départ du mouvement social des conducteurs. Plusieurs sources ne donnent que la date de 1999, mais elles demeurent vagues, se concentrant uniquement sur l'attaque du véhicule Seretech. Elles ne suffisent donc pas à confirmer ou infirmer la proposition du coup d'envoi du mouvement à l'hiver 98 et de son apogée en 1999 suite au rejet de la dernière proposition du gouvernement tels que présentés dans Le Guide néo-anarchiste de l'Amérique du Nord, et surtout Corporate Shadowfiles, la source la plus détaillée sur les événements en question.
  2. Deux dates contradictoires existent pour l'incident concernant la cargaison Seretech: le 21 février (cf. Corporate Shadowfiles p. 17) et le 12 avril (cf. Sixth World Almanac p.8). Ces deux dates ne disposent respectivement que d'une occurrence. Considérant que toutes les sources convergent sur le fait que l'incident soit survenu au bout de trois mois de mouvement social, la date du 21 février a été gardée par cohérence avec la date conservée pour le début de ce dernier.

Références