Pistons

De wiki.shadowrun-jdr.fr
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pistons est une hackeuse de combat et membre fondateur du réseau P2P Jackpoint.

Pistons était une amie de longue date de Fatima, une runneuse ork chevronnée. A la mort de cette dernière en 2071, pendant la guerre du Tempo, Pistons a développé une hostilité implacable envers l'anneau du Komun'go, le gang des First Nations et leurs alliés. Elle entretient également une vendetta avec le mage des rues Haze, dont elle critique vertement l'usage abusif de drogues et le comportement quand il était accro au Tempo. Elle fût engagée pour enquêter sur lui par la famille d'une jeune femme qu'il avait manipulée et utilisée dans le cadre d'une run et qui périt des suites de cette run. Depuis lors, leur relation n'a fait qu'empirer, et y a entraîné Kay St. Irregular, un ami proche (voir même plus). Haze pensa à tord avoir tué Pistons, et a maintenant à craindre de la vengeance de celle-ci, de Haze, ou des deux.

D'un autre côté, Pistons est une amie de confiance de l'elfe technomancienne NetCat. Elle surveillait son corps quand NetCat partait en quête virtuelle dans les royaumes de Résonance, et plus tard, elle l’accompagnât dans sa recherche de Puck, ancien otaku au service de Deus. Cette aventure mena les deux femmes jusqu'à GeMiTo, dans la Confédération Italienne, où elle rencontrèrent une tribu de technomanciens appelée Capotreni, puis jusqu’en Afghanistan sur le territoire de la Maffiva de Kaboul. Plus tard, elle accompagna NetCat à Londres. La très jeune shadowrunneuse elfe /dev/grrl est une autre de ses amies, et sa protégée.

Pistons a une sœur, Bette, qui fut lourdement endettée auprès d'un usurier appelé Señor Rohas. Elle effectua une run matricielle très difficile à sa demande (sans être payée) pour qu'il laisse sa sœur et ses deux enfants tranquilles.

Elle est connue pour effectuer des runs matricielles longues et difficiles, restant parfois plongée en RV pendant plusieurs jours sans s'arrêter. Elle fait aussi beaucoup de programmation, et fut la créatrice de la célèbre suite "Home wrecker", un pack de programmes et d'utilitaires de hacking hautement illégal.

Depuis que l'arrivée de la matrice wifi a fusionné les boulots de hacker et de rigger, elle utilise aussi des implants de rigging pour véhicules militaires et des T-birds.

Sources