Bogotá

De wiki.shadowrun-jdr.fr
Révision datée du 10 novembre 2013 à 12:20 par imported>Archaos (→‎Références)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à la navigation Aller à la recherche
Population 12 500 000
Humains : 68%
Elfes : 11%
Nains : 4%
Orks : 12%
Trolls : 5%
Autres : < 1%

Bogotá, ancienne capitale de la Colombie, sert de no man's land entre l'Aztlan et l'Amazonie depuis que ces deux nations ont chacune annexé une partie du pays en 2049. Un gouvernement local supporté par les Cartels Fantômes gère la ville mais un récent bombardement de la ville par l'Aztlan (sous couvert d'une opération anti-drogue), qui contrôle l'aéroport de Bogotá, a semé le chaos et la tension est grande avec les forces amazoniennes toutes proches.

Historique

  • 2050 : Bogotá et ses environs deviennent une zone tampon entre l'Amazonie et l'Aztlan. Pendant les 5 années qui suivent, les deux états acquièrent des terrains dans Bogotá et de nombreux citoyens changent de nationalité pour bénéficier d'avantages économiques.
  • 2055 : les actions des groupes s'opposant à l'Aztlan et Aztechnology (Cartels fantômes, Église catholique, Bogotá libre!, True Brazilians et autres membres du Mouvement de libération de la Colombie) s'intensifient. Beaucoup d'entre-eux sont secrètement soutenus par l'Amazonie.
  • 2062-2063 : Aztlan lance l'opération Pared Verde (Mur vert) en ensemençant les alentours de Bogotá avec des Sangre del diablo. Les arbres Sangre del diablo réagissent fortement au pouvoir de la forêt tropicale Éveillée et se développent à une vitesse surnaturelle. En trois mois, les arbres deviennent capable de tuer des métahumains. Ils offrent ainsi une protection contre les invasions de la ville.
  • 2064 : deux avions de transport militaires entrent en collision au dessus de Bogotá. En représailles, Aztlan envoie des troupes pour capturer les agents amazoniens responsables de l'attaque. Ces derniers sont promptement jugés puis exécutés.
  • 2065-2066 : l'Aztlan et l'Amazonie négocie à Manaus pour mettre fin aux hostilité dans Bogotá.
  • 2071 : Aztechnology, avec la bénédiction de la Cour Corporatiste et d'Interpol bombarde les installations produisant du tempo à Bogotá. Le gouvernement de Bogotá tombe.
  • 2072 :
    • L'Aztlan et Aztechnology ne réussissent pas à se partager Bogotá.
    • 13 novembre : l'Aztlan déclare la guerre à l'Amazonie suite à la découverte d'une équipe d'infiltration dans ses bâtiments à Bogotá. L'Aztlan engage une invasion terrestre quelques jours plus tard.

Liens externes

Wikipedia Bogota

Références