Badr al Din Ibn Eisa

De wiki.shadowrun-jdr.fr
(Redirigé depuis Ibn Eisa)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Badr al Din Ibn Eisa est le leader charismatique du Mouvement d'Unité Islamique et un des plus grands prophètes de l'Islam. Beaucoup voient en lui la réincarnation de Mahomet.

Histoire

Badr al Din Ibn Eisa est né en 2016 à Al-Basrah (Irak). Il s'est rapidement fait connaître et respecter en tant que mufti (interprète sunnite de la loi coranique). Il ne semble pas être éveillé.

Il a fondé le Mouvement d'Unité Islamique en 2034, en réaction à l'échec du Deuxième Jihad Ottoman et aux querelles incessantes qui déchiraient les nations islamiques. Le mouvement prit de l'ampleur en même temps que son fondateur. Ibn Eisa aida à négocier un règlement de la deuxième guerre Iran-Irak ; il fut l'un des principaux artisans de l'unification de l'Arabie. A la suite de quoi, il devint conseiller officiel du premier calife d'Arabie, Kalim Saoud. Ces succès firent accourir les fidèles par milliers au sein du Mouvement d'Unité Islamique et donnèrent à Ibn Eisa un statut égal à celui d'un chef d'État. Ils lui ont aussi valu plusieurs tentatives d'assassinat, jusqu'à ce que finalement, le 4 septembre 2061, à La Mecque, au milieu du rite de Tawaf, plusieurs hommes l'abattirent d'une balle dans la tête. Le meurtre n'a pas été revendiqué depuis.

À la surprise générale, le 9 septembre 2061, Ibn Eisa revient d'entre les morts et proclame le Nouveau Jihad Islamique devant des fidèles venus le pleurer. De nombreux musulmans modérés ont alors suivi la voie du Djihad. Ce revirement d'opinion finit par inquiéter le calife d'Arabie qui le destitue de son poste mais la popularité d'Ibn Eisa reste immense et, profitant du chaos suivant le Crash 2.0, ses partisans forcent le calife à négocier. Le 26 novembre 2064, une réunion se tient entre Ibn Eisa et le calife mais, au cours de celle-ci, il s'avère qu'Ibn Eisa n'est autre qu'un maître shedim qui occupait le corps du leader religieux depuis sa résurrection présumée. Confronté, il est forcé de fuir et a disparu depuis lors.

Références